La mairie à l’écoute de ses marins-pêcheurs

-23 avril 2021-

Le maire, Jean-Michel Piedallu et Bruno Vivier, conseiller municipal délégué à la mer.

Le Maire de L’Aiguillons-sur-Mer, Jean-Michel Piedallu l’avait promis pendant la campagne électorale. Cette semaine il a invité les marins-pêcheurs, conchyliculteurs et ostréiculteurs de la commune à une réunion de travail. ” Nous vous avions promis d’être à vos côtés, nous tenons nos promesses ” a t’il déclaré en ouverture des débats entre les marins et les élus présents, à savoir Bruno Vivier, conseiller municipal délégué à la mer et Didier Plaire, conseiller municipal délégué à la terre. Le maire avait également convié Laurent Huger, maire de La Faute-sur-Mer, puisque les problématiques des deux communes se ressemblent et les sujets de discussion sont les mêmes.

Seule déception, la faible représentativité de la profession. Sur les 25 invités, seuls 8 professionnels ont répondu à l’invitation de la mairie. Dommage, mais cela n’a pas empêché la bonne tenue des débats qui ont duré près de trois heures. Différentes problématiques ont été évoquées comme le désenvasement du Lay, le balisage du chenal ou encore la sortie des bateaux. A chaque fois, les marins ont pu exprimer leurs points de vue, liés aux contraintes de leurs professions, et les élus sont restés à l’écoute. ” Nous essayons de faire au mieux pour défendre ces professionnels et tenter d’avancer avec eux ” explique Jean-Michel Piedallu. ” C’est le cas de la sortie des bateaux par exemple, où nous réfléchissons tous ensemble à une solution pérenne “. Il a également été évoqué avec eux l’éventuelle possibilité d’aménager des locaux de stockage de matériel sur des terrains actuellement non constructibles, comme cela se fait dans d’autres communes.

Lae message est clair, la municipalité est aux côtés de ses marins. ” Nous avons promis une réunion par an avec la profession, celle-ci n’est donc que la première de la série et il y en aura d’autres. Nous sommes en effet sensibles à leurs difficulté et nous souhaitons vivement travailler à leurs côtés “.
Les professionnels présents ont d’ailleurs beaucoup apprécié cette démarche novatrice et collaboratrice.

Go to top of page