Bilan du Stop Covid Tour

La Vendée n’est plus un bon élève en matière de Covid. Et L’Aiguillon-sur-Mer non plus. Après des chiffres inquiétants sur la Commune et un taux d’incidence très largement au dessus de la moyenne vendéenne, l’agence régionale de la santé (A.R.S.) avait décidé la semaine dernière de faire venir le Stop Covid Tour à L’Aiguillon-sur-Mer. L’objectif était de dépister, vacciner et inciter la population à continuer d’appliquer les gestes barrières.

« Dès le début de la crise, nous avions demandé à la Préfecture et à l’A.R.S. d’installer un centre de vaccination dans la Commune ou, au moins une foi par semaine, de venir vacciner les gens », rappelle le Maire Jean-Michel Piedallu. « Nous avons une population âgée et nous savons qu’il n’est pas toujours facile pour elle de se déplacer. Plutôt que d’aller au centre, nous souhaitions que le centre vienne à elle ». Si, dans un premier temps la demande n’a pas été entendue, cette fois, Préfecture et agence de santé ont réagi très vite.« Ils m’ont appelé rapidement pour me faire part de leurs inquiétudes et ont pris très rapidement des mesures pour tenter de stopper l’envolée inquiétante des cas ».

41 vaccins et 18 tests

Vendredi le Stop Covid Tour s’est donc installé dans la Commune. Cette structure mobile composée de 9 personnes fait le tour des Communes et propose tests et vaccination grâce à une infirmière diplômée d’état.

De 13h à 18h, les personnels ont accueilli une soixantaine de personnes dont l’âge moyen était de 70 ans. La plupart souhaitant être vaccinée. En effet 41 personnes ont reçu un vaccin dont 4 personnes pour la première fois, les autres recevant une troisième dose. Des tests ont été pratiqués sur 18 personnes et 2 se sont révélés positifs. Ils sont en cours de criblage au laboratoire, et les deux personnes sont informées depuis hier soir du résultat. Elles ont été mises en isolement .

D’autres mesures pour inciter à la vaccination pourraient par ailleurs être prises, notamment en proposant de se déplacer au domicile des personnes intéressées.

Vous pouvez consulter les chiffres publiés par l’ARS sur leur site internet : ARS Pays de la Loire

Emmanuelle Riddell infirmière à la Croix Rouge et Jean-Michel Piedallu, maire de L’Aiguillon-sur-Mer

Renforcement du port du masque

La situation n’est pas seulement préoccupante à L’Aiguillon-sur-Mer puisque, hier soir, le Préfet de Vendée a pris de nouvelles mesures pour renforcer le port du masque. Ainsi au 2 novembre le taux d’incidence en Vendée s’élève à 94,6 cas pour 100 000 habitants alors qu’il n’était que de 38,5 au 15 octobre dernier. Le teaux de positivité s’accroit également de jour en jour passant de 1,3% au 15 octobre à 3,8% le 3 novembre.

Face à cette situation la Vendée fait partie des départements où le port du masque sera de nouveau obligatoire pour les enfants dans les écoles primaires dès lundi. Par ailleurs, la jauge de 75% pour les établissements recevant du public est rétablie (voir la liste ci-jointe).

Plus que jamais les gestes barrières sont donc de rigueur pour éviter un nouveau confinement tant redouté.

-6 novembre 2021-

Aller en haut de la page