L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Visite de la STEP




Marc Banach - Jean-Michel Piedallu - Laurent Huger
Marc Banach - Jean-Michel Piedallu - Laurent Huger
Les élus aiguillonnais et fautais ont visité hier la STEP, la station d'épuration des eaux usées. Située sur le territoire de L'Aiguillon-sur-Mer cette station a été voulue par le SIVOM, le syndicat mixte regroupant les deux communes, et fonctionne depuis l'été 2016. 
Les élus, nouveaux dans leur fonction pour la plupart, ont ainsi découvert cet équipement moderne et surtout innovant puisque c'est la 1ère station d'épuration urbaine en France à traiter les boues grâce au séchage thermodynamique. 
En effet les boues sont débarrassées de 80% de leur eau et terminent sous forme de "croquettes". Ce procédé est à la fois économique puisqu'il réduit la zone de stockage et écologique en diminuant les volumes à transporter, ces "croquettes" de boue étant ensuite utilisées par le monde agricole comme engrais. 
 

Ce qu'il reste des boues une fois traitées.
Ce qu'il reste des boues une fois traitées.


Gérée par la SAUR, la station d'épuration a une capacité de traitement de 18.000 équivalents-habitants. En effet si la population des deux communes s'élève à environ 2700 habitants, on sait que ce chiffre est multiplié par 10 en période estivale. La STEP doit donc gérer ce soudain afflux de population.
La station effectue sur les eaux récupérées un traitement permettant d'éliminer l'azote, le carbone et le phosphore par des procédés totalement biologiques en incitant les bactéries à se manger entre elles. Après clarification et un séjour dans les lagunes de désinfection, l'eau propre est ensuite rejetée dans le canal de la Raque. 

Visite de la STEP

Un équipement que les élus ont donc découvert avec beaucoup d'intérêt. On le sait en effet l'assainissement est un dossier important sur les deux communes qui doivent faire face aux mêmes problèmes : une topographie trop plate qui ne facilite pas l'écoulement des eaux et oblige ainsi à créer des pentes importantes lors de l'installation des canalisations et surtout un réseau vieillissant et particulièrement poreux. D'où les importants travaux menés actuellement (avenue Amiral Courbet ou rue de l'ancienne gare) afin de moderniser ce réseau et de faire des économies. La réfection de ces canalisations permet en effet de lutter contre les eaux parasites (montée de la nappe phréatique). Les réseaux étant étanches, la station d’épuration traite moins de volume d’eau et on peut ainsi baisser son coût de fonctionnement. 

Visite de la STEP







Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter