L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Protégeons la faune sauvage




A L'Aiguillon-sur-Mer la nature est partout superbe. Et ce temps de déconfinement ne doit pas nous faire oublier sa préservation. On l'a beaucoup dit pendant deux mois, la faune et la flore sauvages ont profité de l'absence de l'homme pour s'épanouir. Il faut donc être très vigilant en investissant de nouveau ces lieux laissés quelques semaines à l'état presque sauvage.

Ainsi afin d’éviter une hécatombe, la LPO, la Ligue de Protection ds Oiseaux,  en appelle à la responsabilité de chacun pour redoubler de précautions. Pour cela il suffit de suivre quelques conseil simples :
  • Évitez au maximum de fréquenter les hauts de plage, les dunes de sable, les berges de cours d'eau et soyez attentifs à la présence d’espèces que vous pourriez déranger en pleine période de reproduction. Respectez les dispositifs de protection mis en place pour les protéger ;
  • Restez sur les sentiers balisés en forêt et sur le littoral, et tenez les chiens en laisse ;
  • Levez le pied au volant et demeurez vigilants quant à la présence d’animaux sur les routes ;
  • Laissez une partie de vos espaces verts s’ensauvager en retardant la tonte des pelouses et la taille des végétaux, en particulier les haies et les arbres qui abritent une grande biodiversité ;
  • Vérifiez que des animaux ne se sont pas installés avant de redémarrer des activités sur des chantiers, des bâtiments inoccupés, des terrains de sport, des établissements scolaires, etc... ;
  • En cas de découverte d’un animal sauvage blessé ou vulnérable, prenez conseil auprès de spécialistes afin de ne pas commettre d’erreur fatale en tentant d’intervenir. 
En effet, assurez-vous d'abord que l'animal est bien en situation de détresse. Prenez le temps de l'observez, de regarder l'environnement dans lequel vous l'avez trouvé. C'est important car un animal n'est pas forcément en détresse ou abandonné par ses parents quand on le trouve au sol.  Idéalement, ne recueillez un animal que s’il est manifestement blessé (aile pendante, trace de saignement, impossibilité de se tenir sur ses pattes). La majorité des animaux sauvages craint l’homme. Oiseaux et mammifères s’enfuient instinctivement à son approche. Un individu adulte qui reste immobile est vraisemblablement malade, affaibli ou blessé. Incapable de se défendre, il s’expose à la prédation par d’autres animaux et à des dangers divers (faim, déshydratation, épuisement…) : intervenir s’impose !
Si l'animal est en danger vous pouvez aussi prévenir l'équipe animalière des Sapeurs-Pompiers de la Vendée
Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger la brochure de la LPO.







Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter