L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Maison de santé de L'Estuaire : pose de la 1ère pierre



Le projet, porté conjointement par les communes de L’Aiguillon-sur-Mer et La Faute-sur-Mer réunies au sein d’un Syndicat Intercommunal à VOcations multiples (SIVOM), franchit une étape majeure. Ce lundi 13 mai 2019, se déroule la pose de la 1ère pierre de la Maison de santé de l’Estuaire., rue Bellevue, à L’Aiguillon-sur-Mer. Le chantier devrait durer jusqu’au début de l’année 2020, permettant aux professionnels de la santé de s’y installer et d’y exercer rapidement.


La Maison de Santé de l’Estuaire

La Maison de Santé de l’Estuaire est implantée à L’Aiguillon-sur-Mer, rue Bellevue, à proximité immédiate du pont qui relie les deux communes. C’est un lieu d’exercice pluriprofessionnel qui  comprendra :
  • 3 cabinets pour les médecins généralistes 
  • 1 cabinet pour accueillir des internes en formation
  • 1 cabinet de pédicure-podologue
  • 1 cabinet de kinésithérapeute
  • 1 cabinet infirmier
  • 1 local pour l’ACSM (centre de soins)
  • 1 local pour l’ADMR
  • 1 local pour le SSIAD de l’hôpital de Luçon
  • 1 salle d’archives
  • 1 salle de pause
  • 1 salle de réunion

Le financement

  • SIVOM : 420 695, 70 €
  • Communauté de communes Sud Vendée Littoral : 200 000 €
  • Région des Pays de la Loire : 300 000 €
  • État : 350 000 € (F.N.A.D.T. et D.E.T.R.)
 
Montant total de 1 270 695,70 €


Plus de la moitié des subventions était conditionnée par la labellisation par l’Agence régionale de Santé.

Projet territorial de santé

Le projet immobilier de la Maison de Santé de l’Estuaire, au même titre que les cabinets autonomes, médicaux ou infirmiers, ou encore les pharmacies, s’inscrit dans le projet territorial de santé élaboré par les professionnels de santé.
Ce projet, labellisé par l’Agence régionale de santé, a pour objectif d’organiser l’accès aux soins de santé sur le territoire de quatre communes l’Aiguillon, La Faute, Grues et Saint-Michel en l’Herm.
Les professionnels de santé ont constitué « L’Association des Acteurs de Santé des Terres Conquises » (AASTeC) inscrite au Fichier national des Etablissements sanitaires et sociaux (Finess).

Maurice MILCENT (Président du SIVOM, Mairie de L’Aiguillon-sur-Mer) :

« L’Aiguillon-sur-Mer est territoire attractif, ainsi, la santé est un enjeu majeur pour notre population, notamment lors des variations estivales liées à notre station touristique.
Pour lutter contre désertification médicale, nous avons su mobiliser des partenaires publics pour le financement de ce projet ambitieux et réaliste.
 70 % des aides, sont des aides publiques. Il s’agit d’un modèle économique sans fiscalité supplémentaire pour les administrés ».
 

la vidéo de la pose de 1ère pierre








Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter