L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Le protocole sanitaire à la cantine scolaire




La pause de la cantine c'est sacré à l'école. Mais depuis la pandémie et ses risques sanitaires, c'est surtout sacrément difficile de faire que ce temps méridien reste un plaisir pour les enfants.
Chaque jour, entre midi et 13h45, environ 100 enfants franchissent la porte de la cantine scolaire aiguillonnaise. Et tout commence dans leurs écoles respectives par un passage obligatoire au lavabo pour se laver les mains.  Répartis par classe, car ils ne doivent pas se mélanger, les enfants utilisent donc des sanitaires différents pour se nettoyer les mains comme on leur a appris depuis le début de cette crise. Les gestes sont précis, tant cette étape est désormais ancrée dans les habitudes. Et désormais pour les plus grands (à partir du CP), le port du masque "grand public" catégorie 1 est obligatoire dans les espaces clos et extérieurs. 




Le protocole prévoit désormais que chaque enfant mange toujours à la même table avec les mêmes camarades. Dans les deux salles de cantine, des paravents ont été installées pour que les classes soient parfaitement séparées. Une fois assis, les enfants peuvent enlever leurs masques et ils attendent d'être servis. En effet désormais, les 5 animateurs (1 par classe) et 2 ATSEM assurent le service de l'eau, du pain et de la nourriture. Rien n'est mis sur la table et les enfants ne se déplacent pas. 





Si tout est fait pour que les enfants soient le plus à l'aise et serein avec ce protocole, la situation reste parfois difficile pour eux. " C'était mieux avant " expliquent-ils," maintenant on mange toujours avec les mêmes personnes et on aimerait pouvoir changer ". Et les animateurs qui, avant la crise sanitaire, profitaient de ces repas pour faire passer des messages, discuter avec les enfants et animer la pause, n'ont désormais plus beaucoup de temps pour ces activités ludiques et éducatives puisqu'ils doivent servir à table.  Il y a toutefois une forme de résilience, même chez les enfants qui comprennent parfaitement qu'on ne peut pas faire autrement et qu'il faut donc attendre la fin de cette crise. 


Autre difficulté liée au protocole demandé, la présence d'un agent de service qui ne peut plus  rentrer dans les salles de cantine et dont le rôle est de désinfecter les sanitaires à chaque passage des enfants pendant le repas. " Un enfant qui souhaite aller aux toilettes pendant le repas " explique Sarah Girard, responsable du Pôle Enfance, " doit remettre son masque si c'est un grand, se laver les mains, aller aux toilettes et se laver les mains. Et à chaque fois, un agent doit désinfecter derrière lui ".
Une désinfection totale des salles de restaurant est également organisée à la fin de chaque service. Tables, chaises, sol, tout est désinfecté grâce au renfort d'un agent de propreté. 

Une désinfection des sanitaires de l'école est également effectuée par un agent de propreté pendant cette pause méridienne.


Un protocole lourd qui nécessite, chaque jour, de la part des agents de la Commune, un fort investissement. Mais le bien-être de l'enfant est au coeur des préoccupations de cette équipe soudée et dynamique. 
Et si chacun attend avec impatience le retour à la normale, tous sont encore prêts à donner de leur temps et de leur énergie pour que les enfants traversent cet épisode sanitaire douloureux, du mieux possible. 








Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter