L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Le dernier conseil de Maurice Milcent



Maurice Milcent a présidé mardi soir son dernier conseil de la mandature. Un moment forcément particulier.


Pas de larmes et pas d'émotion très apparente. Mais cette réunion avait quand même quelque chose de particulier.
Mardi soir en effet a eu lieu le dernier conseil municipal de la mandature. Le dernier pour Maurice Milcent et son équipe après 25 ans à la tête de la commune de L'Aiguillon-sur-Mer. Un dernier conseil qui, paradoxalement, avait lieu pour la première fois dans la toute nouvelle salle dédiée au sein de la mairie. " C'est la première fois que nous nous réunissons dans cette salle " a souri Maurice Milcent avant d'ajouter " et la dernière ! ".

Une équipe avant tout

Et c'est à son équipe que Maurice Milcent a d'abord choisi de s'adresser pour les remercier de tout le travail accompli. " Un maire n'est rien sans une équipe municipale avec lui, et c'était bien sûr évident pour moi de les remercier tous pour leur travail et leur implication ". Adjoints et élus ont donc été salué comme il se doit pour ces 6 dernières années passées à la table du conseil, dans les commissions et surtout sur le terrain. Un merci a également été adressé aux membres du CCAS (le centre communal d'action sociale) et notamment aux " binômes " formés avec les élus lors des permanences. " Cela fait partie du travail qui ne se dit pas, ne se voit pas, mais qui est pourtant très important et surtout indispensable " a précisé le maire de la commune. 

Une longue collaboration

Une page se tourne donc. Celle de 37 ans d'engagement au service de L'Aiguillon-sur-Mer en tant qu'élu dont 25 ans comme maire.
25 ans, c'est aussi la durée de cette longue collaboration entre Maurice Milcent et sa première adjointe ,Marie-Agnès-Mandin, qui, comme lui, a choisi elle aussi de ne pas se représenter. Et si le compte des années parait élevé, pour lui, tout a été très vite." J'ai l'impression que c'était hier " avoue Maurice Milcent. " Toutes ces années, c'est à la fois long bien sûr, mais aussi très court. En tout cas je n'ai pas vu le temps passer "

Une passion

Car une vie au service des autres, forcément, ça occupe : " La famille et les amis sont toujours passés après la Commune. Ça n'a pas toujours été facile pour eux mais c'est ainsi. Quand on s'implique dans une municipalité, on ne compte pas. On ne doit pas le faire. Sinon ce n'est pas la peine ". Y'a t'il des regrets ? Difficile à savoir, en tout cas ils sont balayés d'un revers de main par celui qui souhaite maintenant aller de l'avant. " C'est une expérience enrichissante et passionnante. Et je l'ai fait pour les Aiguillonnais, pas pour moi "







Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter