L'Aiguillon-sur-Mer : site officiel de la ville

Autorisé ou pas ?





Difficile actuellement de s'y retrouver dans ce qui est autorisé ou pas durant cette période de crise sanitaire. Les décisions vont vite, en tout cas certaines, et si quelques réglementations s'assouplissent, d'autres non.

Le littoral  :

Lundi le Préfet de la Vendée a signé l'arrêté 20-CAB-386 permettant à nouveau l'accès aux chemins côtiers, aux jetées, aux esplanades, remblais et front de mer, sous réserve du respect des mesures sanitaires définies par le Maire.  Vous pouvez donc à nouveau vous promener dans ces différents lieux.

Pour ce qui est des plages, la Commune de L'Aiguillon-sur-Mer a fait une demande pour la réouverture de :
-  la plage de l’Oasis/Eperon au sud de la commune ;
-  la pointe ;
-  la plage artificielle du centre-bourg.
Il s'agirait, si la demande est acceptée, d'une ouverture en " mode dynamique " c'est à dire réservée aux activités sportives (baignade, glisse, sport côtier) ou de promenade ou de pêche à pied, dans la mesure où le nombre de personnes n'excéderait pas 10 personnes. Le dossier est donc en cours d'instruction et nous vous informerons dès qu'une réponse nous sera parvenue.


La pêche  :

Lundi encore, le Préfet par arrêté (20-DDTM-294) a de nouveau autorisé la pratique de la pêche en eau douce. Toutefois, les pratiques collectives de pêche en eau douce sur embarcation ou de type concours, alevinage, lâcher en eaux closes ou libres sont interdites jusqu'au 30 juin 2020 inclus.

La chasse  :

Le Préfet par arrêté (20-DDTM-293) a levé l'interdiction de la chasse en Vendée. Il a également levé l'interdiction de destruction des espèces susceptible d'occasionner des dégâts et des grands cormorans dans le département de la Vendée. Chaque détenteur d' une autorisation de destruction à tir de corvidés pour la campagne 2020 peut poursuivre son opération de régulation, à condition qu' elle soit réalisée de façon individuelle et à proximité immédiate d'une parcelle agricole subissant des dégâts avérés. Par ailleurs, la pratique collective de déterrage du renard est interdite.
 







Suivez-nous
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
Inscription newsletter